La fabrique noire.

Belgium.

Transcription

Le résultat des photographies encadrées n’est autre que la transcription. Partons d’abord de la matière. Le marbre est une transcription du passé, on y trouve des fossiles d’animaux marins, des sédiments, l’histoire de la terre dans une tranche de marbre. Le bois est une transcription du passé également, on peut y voir les conditions climatiques des années, décennies, siècles passés. Feux de forêt, périodes de sécheresses, pluies abondantes, c’est un livre ouvert sur le passé.

Vient ensuite le travail de la matière. Il s’agit ici de la transcription d’une idée ou d’une émotion du moment. Il révèle les parfaites imperfections, il les sublime. Délicatement travaillée ou brutalement, franchement découpée ou doucement arrondie, le travail peut apporter délicatesse, urgence ou encore brutalité à l’œuvre .

Pour finir vient la photographie. Elle est la transcription de ce que perçoit le photographe. La manière de figer le travail de la matière à tout jamais, avec sa propre émotion, sa propre interprétation. Le photographe joue de la lumière, accentue la beauté cachée, sublime littéralement le travail et la matière. C’est un condensé d’histoire, d’émotions, de techniques.

Jérémy, LFN

Loris, SKAY

Transcription 01

Dimensions : 69x44
Prix : 650 euros htva

Transcription 02

Dimensions : 69x44
Prix : 650 euros htva

Transcription 03

Dimensions : 74x49
Prix : 550 euros htva

Transcription 04

Dimensions : 74x49
Prix : 550 euros htva

Transcription 05

Dimensions : 137x89
Prix : 1400 euros htva

Transcription 06

Dimensions : 177x89
Prix : 1400 euros htva

Transcription 07

Dimensions : 100x66
Prix : 1000 euros htva

Transcription 08

Dimensions : 99x75
Prix : 1000 euros htva

Transcription 09

Dimensions : 99x75
Prix : 1000 euros htva